181
PARTAGES

C'en est fini de l'abattement fiscal de certains journalistes

Dans le cadre de la loi sur le budget 2019, les privilèges des journalistes seront revus à la baisse.
C'était un privilège instauré depuis 1998 : les journalistes, détenteurs d'une carte de presse, pouvaient bénéficier d'un abattement fiscal conséquent.

Quel que soit leur revenu, ils pouvaient déduire quelque 7650 euros de leur salaire annuel, au moment de faire leur déclaration d'impôts.

Suite à la mobilisation des Gilets Jaunes, le Sénat a pris la décision de revenir sur cet abattement fiscal, considéré comme injuste, en limitant sa portée.

Ainsi, l'abattement en question se fera désormais sous une condition : que les revenus mensuels du journaliste ne dépassent pas les 6 000 euros nets.

Une décision de restriction symbolique, qui ne devrait toutefois pas s'appliquer à la plus grande majorité des journalistes, bien loin de recevoir un tel salaire mensuel.

LCI estime que le revenu des journalistes varie en fonction de leurs tâches, avec une moyenne de "3549 euros pour ceux qui sont en CDI, de 1969 euros pour les pigistes et de 1896 euros pour ceux embauchés en CDD".

En évitant la suppression totale de cet abattement, le Sénat veut éviter de précariser la profession.
 

19/12/2018 15:00 par Cécilia - Source : lci.fr - Crédits photos / vidéos : Getty images