1103
PARTAGES

Caméras cachées dans des abattoirs : 15 000 euros d'amende

Les militants qui avaient déposé des caméras dans les abattoirs écopent d'une amende salée.
Ces défenseurs de la cause animale étaient présents ce lundi à Versailles pour entendre leur jugement pour avoir installé illégalement des caméras dans un abattoir.

Si les militants n'ont jamais nié avoir installé ces dispositifs, ils l'ont évidemment fait pour dénoncer les pratiques violentes fréquemment utilisées dans ces centres, de manière à attirer l'attention du public sur la souffrance animale.

L'abattoir a toutefois décidé de se défendre, reprochant aux militants une "violation de l’intimité de la vie privée" et "violation du domicile d’autrui".

Les deux militants encourent une peine de prison d'un an, ainsi qu'une amende 45 000 euros, le procureur, de son côté, requiert seulement 15 000 euros d'amende, dont 10 000 avec sursis, compte tenu des casiers vierges des deux hommes.

Les militants seront fixés sur leur sort le 9 octobre prochain. 

06/09/2017 10:29 par Cécilia - Source : leparisien.fr