1131
PARTAGES

Chantal Jouanno se retire du grand débat national et démissionne

Suite à la forte polémique autour de son salaire, elle a décidé de se retirer de l'organisation du Grand Débat tant attendu.
En tant que présidente de la Commission nationale du débat public, Chantal Jouanno aurait dû être à la tête de ce grand débat à venir, tant réclamé par les Gilets Jaunes.

Pourtant, si ses capacités ne sont pas remises en question, c'est davantage son salaire qui suscite la polémique.

Pour l'année 2019, afin d'occuper ce poste et de couvrir toutes les missions qui lui incombent, Chantal Jouanno touchera la somme de 176 000 euros, soit près de 15 000 euros par mois, c'est-à-dire l'équivalent du salaire présidentiel.

Un salaire fixé directement par les autorités qui a du mal à passer dans les circonstances actuelles.

Devant les protestations, l'ancienne ministre a finalement décidé de se retirer de l'organisation du Grand Débat.

Elle justifie ainsi sa décision "J'ai décidé de me retirer du pilotage de ce débat. C'est une décision que j'ai prise parce que je crois en ce débat (...) plus que nécessaire", elle a également décidé de quitter la présidence de la CNDP.

Le gouvernement a pris acte de cette décision et proposera très bientôt de nouvelles garanties pour s'assurer un pilotage neutre lors du débat.

Les spécialistes rappellent que ce salaire est équivalent à celui perçu par les prédécesseurs de Chantal Jouanno. 

09/01/2019 19:00 par Cécilia - Source : lemonde.fr - Crédits photos / vidéos : Phillipe Renault / ouest France