1329
PARTAGES

Choc : elle fait un AVC, la Poste lui ordonne de terminer son travail

Cette postière a fait un AVC devant son employeur, qui a refusé d'appeler les secours.
Lorsque cette jeune postière de 25 ans, en CDD depuis 7 ans, se réveille ce matin-là, elle prévient son employeur par SMS qu'elle ne pourra pas venir travailler, car elle ne se sent pas bien.

Le patron la rappelle alors pour lui mettre la pression et la décider à venir, à coups de "Il y a déjà des absents, on est dans la mer**".

La jeune femme se rend finalement au centre de tri à 6h30, elle ressent de très violents maux de tête mais pas que "Je commençais à ne plus sentir ma jambe et j'avais mal au bras".

Alerté par son état, un collègue syndicaliste insiste auprès de la direction qui rétorque : "Tu n'es pas médecin !", avant de lancer à la jeune fille "Fais ton travail et on appellera les pompiers ensuite".

C'est finalement vers 9h30 que les responsables se décident à appeler les secours, l'employée est immédiatement hospitalisée : elle fait un AVC.

Malheureusement, son cerveau droit est déjà atteint, après ces trois heures d'attente, et son coeur également.

En soins intensifs durant 6 jours, et en arrêt-maladie depuis, la jeune femme n'a toujours pas retrouvé l'usage de sa jambe.

Poursuivie pour non-assistance à personne en danger, la Poste nie toute responsabilité : "Elle avait déclaré vouloir venir travailler sans consulter un médecin... Alors que la salariée ne souhaitait pas que les pompiers interviennent, l’encadrant a contacté le 15". 

07/09/2016 16:00 par Cécilia - Source : lci.fr - Crédits photos / vidéos : afp.com/Fred Tannea