170
PARTAGES

Défiscalisation de la prime de fin d'année : un patron versera le double

Puisqu'il n'aura aucune charge à payer sur cette prime, un patron a décidé de doubler le bonus de ses salariés.
Dans la Manche, Sébastien Lebon est le patron d'une entreprise de maçonnerie assez rentable.

Il a pour l'habitude de remercier ses employés pour leur sérieux et leur implication en leur versant une prime de fin d'année tous les ans.

Lors de son allocution télévisée, le président de la République a annoncé que les primes de fin d'année seraient défiscalisées pour 2018.

En découvrant cette annonce, Sébastien Lebon a pris une décision, il explique "Quand j'ai versé à l'un d'eux 850 euros en 2017, cela m'a coûté quasiment le double. Si on retire vraiment toutes les charges, je vais lui verser 1.650 euros. C'est mérité parce que moi, sans mes salariés je ne peux pas grand chose".

Une véritable aubaine pour les neuf salariés de l'entreprise qui ne tarderont ainsi pas à toucher ce bonus élevé.

A l'inverse, certaines entreprises, impactées par le mouvement des Gilets Jaunes, ne sont plus en mesure de verser une prime à leurs employés, à l'instar de Franck Fauquenoy, patron d'une sandwicherie, qui explique "On n'a pas été livrés pendant cinq jours, ce qui fait cinq jours sans activité. En terme de chiffre d'affaire, cela représente une perte de 30%. La fin du mois va être compliquée, on va terminer à zéro [...] La prime de 300 euros prévue pour chaque salarié est donc annulée". 

13/12/2018 14:00 par Cécilia - Source : francebleu.fr - Crédits photos / vidéos : Djama Fotolia