1241
PARTAGES

Dès 2023, il sera interdit de détruire les invendus non-alimentaires

Dès 2023, les enseignes qui détruisent leurs invendus non-alimentaires seront dans l'illégalité.
Cette une mesure attendue de tous qui vient finalement d'être annoncé par le Premier Ministre, Edouard Philippe.

Si le gouvernement a déjà mis en place des interdictions similaires liées aux denrées alimentaires, c'est cette fois aux marchandises non-alimentaires que la mesure va s'appliquer.

A partir de 2023, les enseignes de prêt-à-porter, d'électroménager, ou encore de produits cosmétiques
n'auront plus le droit de détruire leurs invendus.

Afin de lutter contre le gaspillage, les marques sont invitées à faire don de ces produits non-utilisés, ou bien à trouver une manière de les recycler.

Selon les chiffres avancés par Matignon, 600 millions d'euros de marchandises invendues sont jetées ou bien détruites par les vendeurs chaque année en France.

Cette loi intervient alors que l'an dernier de nombreuses vidéos dénonçaient le gaspillage de ces marchandises, auxquelles les marques vont même mettre le feu pour éviter toute récupération.
 

08/06/2019 12:01 par Cécilia - Source : francetvinfo.fr - Crédits photos / vidéos : GEORGES GOBET / AFP