1426
PARTAGES

Edouard Philippe voyage dans un avion privé à 350 000 euros le vol

Pour le retour du Premier ministre depuis la Nouvelle-Calédonie, le gouvernement a fait affréter un avion privé.
Le Premier ministre Edouard Philippe était, début décembre, en Nouvelle-Calédonie, où il s'était rendu à bord d'un vol commercial.

Pour que son retour soit plus confortable
, le chef du gouvernement s'est offert les services d'une vol privé.

Le Premier ministre et sa délégation composée d'une soixantaine de personnes, ont fait une escale à Tokyo pour changer d'avion, un A340 luxueux, loué par l'entreprise Aero Vision.

Un autre avion, déjà prévu par le gouvernement, a, quant à lui, décollé pratiquement vide avec le reste de la délégation deux heures plus tard.

Ce changement d'avion aurait cependant coûté la bagatelle de 350 000 euros, soit environ 6 000 euros par passager pour relier Tokyo à Paris.

Pour justifier cette dépense exorbitante qui semble injustifiée, Matignon rétorque que le premier avion était "assez ancien" et "dépourvu de sièges business", ajoutant qu'il ne servait pas "en temps normal à transporter ni des autorités militaires ni des membres du gouvernement en long courrier et de nuit".

D'un côté pratique, arriver avec deux heures d'avance sur l'avion prévu initialement a permis au Premier ministre de regagner le territoire avant le départ d'Emmanuel Macron pour l'Algérie, comme le veut le protocole, et d'assister au conseil des ministres le matin même.

Enfin, pour se défendre, Matignon rappelle que ce voyage "a coûté 30% moins cher que celui de Manuel Valls pour la Nouvelle-Calédonie en 2016". 

21/12/2017 10:25 par Cécilia - Source : lci.fr - Crédits photos / vidéos : AFP PHOTO/Fred Payet