11548
PARTAGES

François Fillon serait prêt à rendre l’argent s’il était élu

Le candidat pourrait-il vraiment retourner l’argent sans admettre une entreprise frauduleuse ?
C’est la toute dernière ligne droite avant que les électeurs ne se décident pour ce premier tour des élections présidentielles.

Avec cette révélation, assiste-t-on au dernier effort de François Fillon pour se faire élire des Français ?

D’après le site Slate, le candidat les Républicains aurait promis que s’il était élu président de la République, son tout premier geste, le 7 mai prochain, serait de “rendre l’argent”.

Une mesure qui permettrait à l’Etat de s’enrichir, oui, mais qui condamnerait également le candidat qui se dit pourtant innocent des soupçons d’emplois fictifs qui pèsent sur lui.

Citant “une source proche du candidat”, le magazine affirme : “Le chef de la droite comprend que l'application de son programme, déjà très difficile à mettre en œuvre par sa radicalité budgétaire, viendrait buter sur l'argument du contre-exemple venu d'en haut. Il ne peut pas demander des efforts financiers aux Français alors que lui s'est largement servi dans les caisses publiques. Il a donc décidé d'effacer cette ardoise, si l'on peut dire, et de priver ses adversaires de cet argument”.

Ces propos sont toutefois en contradiction avec les précédentes affirmations du candidat, qui arguait en février dernier : “Comment peut-on imaginer un instant que mon épouse ne soit pas au courant du travail qu'elle effectue pour moi ? Comment peut-on imaginer que mon épouse puisse l'avoir fait à l'insu de son plein gré ? Oui, mon épouse était au courant [...]. Pourquoi rembourserais-je ces sommes ? Ma femme a travaillé et elle a donné les preuves de ce travail."

Une révélation qui pourrait changer la donne ? 

22/04/2017 15:00 par Cécilia - Source : slate.fr - Crédits photos / vidéos : AFP/ALAIN JOCARD