1488
PARTAGES

Gilets Jaunes : sa mère décède, elle poursuit le gouvernement

Une femme est décédée lors des barrages des Gilets Jaunes ce samedi 17 novembre, sa fille a décidé de poursuivre le gouvernement en justice.
Un terrible accident est venu endeuiller le mouvement des Gilets Jaunes lors de la grande journée de manifestations ce samedi.

A  Pont-de-Beauvoisin en Savoie, Chantal Mazet participe à un blocage pour barrer la route aux véhicules.

Une femme tente de conduire sa fille chez le médecin, lorsque les manifestants s'en prennent à son véhicule.
Ils entourent la voiture, et frappent sur le capot.

L'automobiliste prend alors peur pour son enfant, et elle se décide à accélérer : c'est malheureusement à ce moment-là qu'elle va renverser Chantal, une jeune retraitée de 63 ans.

Aujourd'hui, sa fille Alexandrine Mazet prend la parole pour lancer un appel au calme "la manifestation doit rester calme et l'ambiance bon enfant. Je veux vraiment que les gens ne se laissent pas submerger par la colère. Ça n'amène jamais rien de bon. Il faut vraiment que les 'gilets jaunes' comprennent que le mouvement est pacifiste".

La jeune femme était d'ailleurs auprès des manifestants ce dimanche, pour leur apporter son soutien malgré le décès de sa mère la veille.

Elle ne compte toutefois pas en rester là, puisqu'elle espère bien porter plainte contre le gouvernement lui-même, qu'elle estime responsable de la mort de sa mère, arguant que si la France allait mieux "il n'y aurait pas les gilets jaunes dehors et ma mère ne serait pas morte".

De son côté, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a tenu à souligner que le mouvement de Pont de Beauvoisin n'avait pas été déclaré, rendant l'encadrement policier plus difficile et que ce malheureux décès n'était "pas la faute de l'Etat". 

19/11/2018 13:46 par Cécilia - Source : lci.fr - Crédits photos / vidéos : Lucas BARIOULET / AFP