1189
PARTAGES

Google France accepte de payer une taxe sur son chiffre d'affaires

En cas d'accord sur la fiscalité des géants du web, Google France s'est dit prêt à reverser une taxe sur son chiffre d'affaires.
Le projet de taxe sur la fiscalité des Gafa est toujours en suspens au niveau de la Cour Européenne.

Il est pour le moment difficile de trouver un accord qui satisfasse à la fois les grandes entreprises et les 28 pays membres de l'Union, qui envisagent de taxer les géants du web, au grand dam de ces derniers.

Si les discussions ne sont pas terminées, Sébastien Missoffe, directeur général de Google France s'est prononcé en faveur d'une taxe sur le chiffre d'affaires des Gafa, il détaille "Google paiera s'il y a une taxe sur le chiffre d'affaires qui est mise en place. Mais je ne peux pas répondre sur son montant, car la façon dont elle sera calculée n'a pas été communiquée."

Faut-il encore que cette taxe soit votée au niveau européen, sans quoi, Sébastien Missoffe a affirmé qu'il accepterait de s'acquitter d'une taxe nationale à la place.

Une décision qui devrait réjouir les Gilets Jaunes qui réclament notamment une nouvelle fiscalité autour des grands groupes étrangers dans l'Hexagone. 

13/12/2018 18:00 par Cécilia - Source : latribune.fr - Crédits photos / vidéos : LP/Frédéric DUGIT