140
PARTAGES

Ils louent leur maison sur AirBnB et la retrouvent saccagée

Ce couple a proposé sa maison en location, tout le mobilier en est détruit.
A travers la plateforme de location en ligne AirBnB, les hôtes vous proposent de vous installer chez eux pour quelques jours.

Une méthode qui coûte souvent moins cher qu'un hôtel et permet aux voyageurs de bénéficier d'un vrai nid douiller pour se sentir comme à la maison.

Dans la région de Rennes, Julien et Marina ont accepté de louer leur maison à un jeune homme pour les fêtes, qui leur avait assuré vouloir passer "le réveillon dans une ambiance chaleureuse et conviviale" avec cinq membres de sa famille.

Les époux et leurs deux enfants sont donc partis pour Paris, rendre visite à des amis, laissant la maison au jeune homme avec pour consigne de n'organiser ni fête ni soirée.

Le couple tombe des nues lorsque, le premier janvier, les voisins les avertissent que ce ne sont en vérité pas cinq, mais quarante personnes qui squattent leur habitation.

Julien et Marina appellent alors la police qui intervient et reviennent immédiatement sur les lieux, pour s'en voir refuser l'accès, sous prétexte que leur contrat de location court toujours.

Ce n'est que le lendemain que la famille découvre l'étendue des dégâts : leur habitation est dévastée.
Ils expliquent "Le frigo ne fonctionne plus, le lave-vaisselle est cassé, le canapé a été démonté, une partie était à l’étage. Le lit de ma fille était dans la baignoire. La douche est descellée, un carreau est cassé. Ils ont arraché le lustre du salon".

La jeune femme est particulièrement choquée par ce comportement et terrifiée par le coût des travaux "C’est l’horreur. Même Plume, le poisson rouge de ma fille est décédé".

Le couple, qui louait sa maison depuis deux ans pour se payer des vacances, aura du mal assurer ces nouveaux frais.

Avec leurs enfants, les deux époux sont logés dans un hébergement temporaire pour lequel AirBnb les rembourse 210 euros par nuit.

Pour les aider à couvrir leurs frais de réparation, alors que la jeune femme en période d'essai n'a toujours pas pu reprendre le travail, un ami du couple a décidé de lancer une cagnotte en ligne.
Les internautes se sont déjà mobilisés pour apporter plus de 10 000 euros au couple.








 

05/01/2018 17:00 par Cécilia - Source : lefigaro.fr - Crédits photos / vidéos : AFP / Getty Images