1359
PARTAGES

L'entreprise Comme J'aime condamnée pour pratique commerciale trompeuse

L'entreprise de coaching minceur est notamment accusée de publicité mensongère.
Ces publicités occupent nos écrans depuis plusieurs années avec les mêmes ficelles.

Avec le soutien de quelques célébrités, l'entreprise Comme J'aime vous propose de perdre du poids, grâce à ses repas tout-prêts, qui vous sont livrés chaque semaine.

L'arme principale de la compagnie est de faire valoir que la toute première semaine de régime est totalement gratuite, ce à quoi s'ajoute un astérisque discret.

En effet, la semaine en question n'est pas véritablement gratuite, puisque les consommateurs doivent la payer, et se faire rembourser en cas de satisfaction.

Une nuance qui pousse aujourd'hui le Tribunal de Grande Instance à saisir l'entreprise pour publicité mensongère.

L'Association nationale de défense des consommateurs et usagers détaille "En voyant l'ampleur des publicités, nous avons décidé d'attaquer car la notion de gratuité est très encadrée. Pour que ce soit gratuit, il ne faut rien payer, qu'il n'y ait pas un transfert d'argent du consommateur vers le professionnel. Or, dans le cas de Comme j'aime, il ne s'agit pas d'une semaine gratuite mais plutôt du principe du satisfait ou remboursé. Ce n'est pas du tout la même chose. C'était donc une pratique commerciale trompeuse."

Ainsi, la compagnie a finalement été condamnée à faire disparaître toutes les mentions de semaine gratuite de ses publicités et de ses témoignages, mais aussi à une peine de 10 000 euros, pour "atteinte portée à l'intérêt collectif des consommateurs".
 

12/10/2019 15:00 par Cécilia - Source : lci.fr