188
PARTAGES

Le congé paternel allongé à trois semaines et rendu obligatoire ?

Afin de pousser les jeunes pères à s'investir, de nouvelles mesures pourraient être appliquées.
Suite à la naissance d'un enfant, les parents ne sont pas égaux.

Si le congé maternité est conséquent, les papas doivent aujourd'hui se contenter de peu.

Selon la loi, les jeunes pères ont actuellement onze jours de disponibles pour accompagner les premiers moments du nouveau-né.

Un rapport présenté ce mardi au Premier Ministre propose cependant d'apporter des modifications pour permettre aux pères de s'investir davantage.

Ainsi, le congé de naissance pourrait passer à cinq jours ouvrés, au lieu de trois actuellement, et le congé paternité passer à trois semaines, soit un total de près de quatre semaines après la naissance.

Il est souvent difficile cependant pour les pères de prendre ces congés, c'est pourquoi le rapport préconise de les rendre obligatoire "Une obligation instaurée sur une courte période permettrait de favoriser la prise du congé par des pères qui, auparavant, s'abstenaient, et déculpabiliserait ceux qui souhaitent le prendre pour la totalité de sa durée".

Evidemment, un tel changement implique un coût supplémentaire, estimé entre 133 millions et 330 millions d'euros.
Afin d'en réduire le coût, les entreprises pourraient décider de réduire les jours de congé accordés en cas de mariage ou de pacs. 

14/09/2018 13:00 par Cécilia - Source : lci.fr - Crédits photos / vidéos : Doctissimo