1102
PARTAGES

Les députés réfléchissent à une taxe sur les produits trop salés

Après la taxe imposée sur les sodas trop sucrés, c'est désormais au sel que les députés s'en prennent.
L'excès de sel, à l'instar de l'excès de sucre, est évidemment problématique pour la santé, et en particulier pour le bien de vos artères.

C'est pourquoi les députés se penchent aujourd'hui sur une nouvelle mesure, afin de taxer davantage les produits considérés comme dangereux pour la santé, car trop salés.

Un rapport de la commission d'enquête parlementaire sur l'alimentation industrielle devrait faire état des mesures à suivre, dès la fin du mois de septembre, dans le but avoué de forcer les industriels à limiter la quantité de sel utilisée dans leurs produits.

La commission justifie cette enquête "la consommation moyenne des Français oscille entre 10 et 12 grammes de sel par jour. C'est deux fois plus que les 5 grammes recommandés par l'Organisation mondiale de la santé [...] le consommateur n'a pas le choix : l'essentiel du sel qu'il absorbe se trouve dans les plats cuisinés dont la consommation a explosé ces dernières années".

Si les industriels ont déjà fait un effort sur la quantité de sel contenue dans leurs plats préparés, une baisse de 15% à 30%, ce n'est toutefois pas suffisant pour l'OMS, qui espère une nouvelle baisse avec cette possible taxe. 

30/08/2018 14:00 par Cécilia - Source : lefigaro.fr - Crédits photos / vidéos : DAVID THIERRY DT