159
PARTAGES

Les grévistes de la SNCF veulent restés mobilisés pendant les vacances

La dernière salve de grève devrait se terminer ce jeudi 28 juin.
Après trois mois de grève, le mouvement des cheminots n'est plus aussi suivi, alors que la loi a finalement été votée.

Certains irréductibles ne s'avouent pourtant pas vaincus, et si nous arrivons à la fin du calendrier de grève posé il y a plusieurs mois, ces grévistes continuent de croire en la mobilisation.

Ainsi, ils sont encore quelques-uns à demander une grève pour les 6 et 7 juillet prochains, afin de perturber les départs en vacances des juilletistes.

Un conducteur de train appelle ainsi à la mobilisation "Cette grève-là, on ne peut pas la perdre. On n’a pas le droit de lâcher. L’objectif, c’est la guérilla, et on a un règlement qui nous permet de faire ça. On va leur montrer qu’en respectant les règles à la lettre, on va faire plier la direction de la SNCF", tandis qu'un autre renchérit "C’est le début du combat, affirme Stéphane, technicien au Landy, le centre de maintenance des TGV. On arrive à la fin d’un calendrier perlé qui a montré ses limites. Je suis déterminé à ne rien lâcher, même si demain je dois manger des cailloux".

D'autres syndicats ont toutefois renoncé à joindre le mouvement, craignant que de nombreux grévistes ne manquent à l'appel, en cette période de congés. 

28/06/2018 11:00 par Cécilia - Source : 20minutes.fr - Crédits photos / vidéos : Charles Platiau