185
PARTAGES

Marseille gronde suite à la fermeture des bars et des restaurants

Les annonces d'Olivier Véran suscitent la colère des Marseillais.
De l'acharnement, une punition, une injustice... voilà les mots prononcés dans cité phocéenne depuis ce mercredi soir.

Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé que, afin de lutter contre la propagation de la COVID-19, les bars et restaurants de la capitale des Bouches du Rhône seraient fermés dès ce samedi, et ce pour deux semaines au minimum.

Des mesures incomprises par les restaurateurs, qui, pour beaucoup, risquent de ne pas survivre à ce nouvel arrêt de leur activité, mais aussi pour les habitants qui ont l'impression d'être plongés dans un deuxième confinement.
Les restaurateurs affirment aujourd'hui que, si les musées ou encore les cinémas peuvent rester ouverts, les établissements de restauration ayant eux-mêmes investi dans des mesures de prévention ne devraient pas être stigmatisés.

Pour justifier ces mesures, prises sans concertation avec les premiers concernés, le gouvernement a estimé que la reprise préoccupante du virus ces derniers jours était notamment due aux rassemblements en fin de journée.

Les professionnels réclament un délai d'une dizaine de jours pour mettre en application ces nouvelles directives du gouvernement.

Dans la capitale française, ainsi que dans de nombreuses grandes villes, de nouvelles restrictions, moins lourdes, seront elles aussi appliquées, notamment la fermeture des bars, mais pas des restaurants, à 22 heures au plus tard. 

24/09/2020 17:52 par Cécilia - Source : leparisien.fr - Crédits photos / vidéos : DR