142
PARTAGES

Trump gracie un de ses soutiens condamné pour fraude

Conrad Black avait écrit une tribune élogieuse de Donald Trump, il est aujourd'hui grâcié.
Aux Etats-Unis comme en France, les condamnés peuvent bénéficier d'une grâce présidentielle pour échapper à leur sentence.

Ce recours est évidemment exceptionnel, et réservé à des cas exceptionnels et symboliques.

Pour le président Trump, cette loi lui permet aussi de prendre soin de ses amis et de ses soutiens.

Conrad Black, ancien magnat de la presse, a purgé une peine de prison de 3 ans et demi, notamment pour entraver à la justice et détournement de fonds à hauteur de 60 millions de dollars, avant d'être expatrié vers le Canada.

Fervent soutien de Donald Trump, le condamné s'est vu offrir une grâce présidentielle ce mercredi 15 mai.

La Maison-Blanche justifie ainsi la décision du président : "Lord Black est à l'origine de contributions remarquables au monde des affaires, ainsi qu'à la pensée politique et historique [...] Le sort de Lord Black lui a attiré le soutien de nombreuses personnalités éminentes, qui ont vigoureusement attesté de sa force de caractère exceptionnelle".

Ce n'est pas la première fois que Donald Trump se sert de la grâce présidentielle pour sauver ses amis, l'an dernier, il avait gracié l'ancien shérif Joe Arpaio, responsable de discrimination contre les immigrés clandestins, et Dinesh D'Souza, un anti-démocrate. 

16/05/2019 17:00 par Cécilia - Source : lci.fr - Crédits photos / vidéos : Chip Somodevilla/Getty Images